Quelle différence entre les réserves privées et les réserves publiques pour les safaris en Afrique du Sud ?

Faire des safaris en Afrique du Sud est sans doute une des meilleures activités à faire pour sortir de son quotidien. En plus d’un cadre tout à fait exceptionnel et différent de ce que l’on peut trouver en ville, les réserves d’animaux en Afrique du Sud sont abondantes, avec différentes options pour les safaris. En effet, on peut trouver de nombreuses réserves, que ce soit privées ou publiques. Quelle est la meilleure option entre ces deux possibilités ? Voici quelques détails vous permettant de trouver votre réponse à cette question.

Les réserves privées

Bien que moins petites en superficie (comparée aux réserves nationales, mais peut aller jusque dans les 30.000 ha), les réserves privées offrent beaucoup de possibilités. Le premier avantage de ces réserves est la grandeur de la condition d’observation. Étant un endroit privatisé, l’accès est uniquement réservé aux clients de la réserve en question. De plus, ces types de réserves d’animaux en Afrique du Sud proposent des rangers professionnels. En plus d’être confortable, vous pouvez voir les animaux d’assez près sans vous immiscer dans leur zone de confort.

D’autre part, les propriétaires s’assurent à ce que vous verrez les animaux en mouvement pendant les safaris. Avec les rangers et pisteurs expérimentés, ils ont connaissance des heures d’activité des animaux. Tout cela, accompagné d’un hébergement confortable.

Cependant, il y a tout de même quelques inconvénients. En plus du coût qui peut être très onéreux, l’autonomie est assez limitée. En effet, les horaires de safaris sont fixés par la loge. La privatisation du 4×4 comprend égalent un tarif supplémentaire. Sans quoi, vous allez devoir le partager avec 8 autres personnes.

Les réserves publiques

Les réserves d’animaux en Afrique du Sud pour faire des safaris sont présentes dans chaque région. Parmi les plus grands parcs nationaux, il y a Kruger, mais vous pouvez trouver votre bonheur un peu partout. L’avantage principal avec les réserves publiques reste le coût. En effet, même la totalité des frais d’hébergement et du droit d’entrée est moins élevée que les prix des réserves privées. Par ailleurs, vous partez pour les heures de safaris selon vos convenances, en jouant le pisteur. Vous êtes entre autres, maitre de votre programme. Bien qu’il existe des restaurants, vous avez la possibilité de cuisiner vos repas.

Toutefois, la liberté est limitée puisqu’il y a des moments où les parcs sont très fréquentés. Les aménagements laissent aussi à désirer. Ce qui pourrait délimiter votre exploration si vous n’avez pas le véhicule adéquat. Sans oublier qu’il est strictement interdit de rouler pendant la nuit. Par ailleurs, la réservation doit se faire très longtemps en avance.

Formule spéciale

Sachez qu’il est possible d’associer les avantages d’une réserve privée à ceux d’un parc national, notamment le Kruger National Park. Idem pour les offres d’hébergements. Ainsi, vous avez l’étendu du parc national à disposition, avec tous les privilèges proposés par les réserves privées (4×4, pisteurs professionnels… Par contre, il faut se préparer à un coût bien plus élevé.

Louer une voiture en Afrique du Sud : les spécificités du code de la route !
Quelles précautions pour voyager en sécurité en Afrique du Sud ?